Optimax training

Actualités - News

Le CR du podium de Carine sur la Maxi-Race à Annecy

Le CR du podium de Carine sur la Maxi-Race à Annecy

Le 31 Mai 2015

Carine vient de participer à la Tecnica Maxi-Race, sa première expérience sur ultra-trail, avec au programme 85 kilomètres autour du lac d'Annecy et 5250m de dénivelé positif. Une très belle course qui la fait terminer 52ème au scratch sur 2000 inscrits et près de 1400 finishers, et 3ème féminine, en 11h20'29''. Première expérience plus que réussie, et qui aurait même pu être un véritable carton plein pour une première, si elle n'avait pas été embetée par d'anciennes douleurs au TFL qui sont réapparues après seulement 3h de course...

  

 

Arrivée sur place le jeudi soir, tous les voyants sont au vert pour Carine qui a placé de belles séances sans pour autant en avoir trop fait. Le moral et la fraicheur sont au rendez-vous. Un peu de crainte aussi car cette Maxi-Race sera pour elle sa première expérience sur Ultra, n'ayant jamais dépassé plus de 4 heures que ce soit en course ou à l'entraînement... Et au niveau des "regrets", il manque juste une belle reconnaissance du parcours et quelques séances en montagne pour avaler du "vrai" dénivelé aussi bien positif que négatif. Le travail a malgré tout été bien effectué avec les moyens du bord et les bosses de notre belle Vallée de Chevreuse. Mais le dénivelé qui l'attend a tout de même de quoi faire peur !!!

 

La journée du vendredi se déroulera sous un beau soleil et un grand ciel bleu. La matinée sera dédiée dans un premier temps à un petit repos dans l'herbe au bord du lac, à regarder sa fille Manon faire une belle séance en eau libre en combinaison dans les eaux cristallines du lac d'Annecy, puis dans un second temps à la traditionnelle petite séance de décrassage sur la piste cyclable le long de ce même lac suivie d'un petit rafraichissement des jambes dans l'eau fraiche.

L'après midi sera un peu plus orienté vers la course du lendemain : retrait des dossards, découverte du site de départ et d'arrivée, des SAS de départ et du SAS "Elite" dans lequel Carine aura la chance de passer le lendemain matin. Place ensuite à la préparation, vérification des affaires de course, des sacs de ravitaillements. Carine est assez détendue, plutôt zen, et a hâte d'être au départ avec toutefois une petite pointe de crainte face à ce qui l'attend dans quelques heures...

 

Samedi matin, 3h30, l'heure du réveil. Accessoirement, c'est aussi l'heure du départ de la course des délégations nationales pour les Championnats du Monde de Trail 2015 qui se dérouleront sur le même parcours que la course de Carine. Vérification de la fontale, une petite barre INKO en guise de petit déjeuner, et direction le départ prévu à 5h00. Carine rentre tranquillement dans le SAS "Elite", petit privilège de la journée, et se prépare à partir pour sa plus longue journée de sport. Et aussi son plus gros dénivelé consécutif...

 

 

C'est avec les frontales allumées que le départ est donné de la plage d'Albigny pour environ 2-3kms de plat en bord de lac avant d'attaquer la montée du Semnoz, soit plus de 1200m de dénivelé positif, pour enfin atteindre le ravitaillement placé après 17,5kms de course. Carine semble plutôt bien, de suite dans les allures pour ne pas "s'endormir" malgré la distance qui l'attend, et passe ce premier point de passage en tête avec 4' d'avance sur la seconde et près de 12' sur la troisième. Le ravitaillement se fait de façon calme et sereine mais sans traîner pour autant : remplissage de la poche à eau, récupération de quelques barres et gels et la voilà en route pour la première descente de la course, plutôt facile et roulante, sans problème particulier. A ce moment là, Carine vient au passage de passer avec le 4ème temps scratch femme de la course des Championnats du Monde...

 

 

Le prochain pointage se fait au col de la Cochette au kilomètre 33,5. Carine semble toujours à son aise et passe encore en tête en 3h47', avec 8' d'avance sur la seconde et près de 20' sur la troisième, soit toujours le 5ème temps scratch des Mondiaux. Elle a l'air bien physiquement mais les premiers signes de douleur au niveau de son TFL commencent à arriver...  Sans ses semelles orthopédiques enlevées quelques mois plus tôt, et avec la durée de course inhabituelle pour elle, ses vieux démons refont surface malgré eux... ... ... La suite se complique avec la première descente plus raide qu'elle ne peut malheureusement pas descendre correctement, la douleur se faisant trop intense. Elle ralie donc la mi-course, du côté de Doussard en 5h04', toujours en tête mais avec la seconde à moins de 2' et la troisième à environ 15'. Elle vient de laisser partir près de 10' en un peu plus d'une heure de course... et se retrouve avec un chrono la plaçant 9-10ème des Mondiaux, toujours à peu près dans le coup malgré tout... A ce moment là, Carine semble assez déboussolée, submergée par l'évènement dans lequel elle se trouve : premier ultra à terminer, une tête de course à assumer, des douleurs qui lui font penser qu'elle ne va peut être pas aller au bout, autant de sentiments paradoxaux qui font qu'elle arrive à ce ravitaillement assez marquée mentalement, plus très efficace dans ses décisions et son analyse de la course. Elle demande quand même en priorité l'Huile Essentielle de Gaulthérie pour se masser les genoux et tenter de calmer la douleur et n'est plus trop concentrée sur l'alimentation "idéale" à mettre en oeuvre.

 

Elle ne repart pas au mieux mentalement mais réussit à nous sortir une belle montée du col de la Forclaz pour réaugmenter son avance sur la deuxième à près de 4'. La suite sera plus compliquée et la descente suivante aura raison de son TFL au point de ne plus pouvoir bien courir même dans les ascencions suivantes. Elle perd les quelques minutes d'avance inexorablement et se fait subtiliser la tête de course après environ 7h de course, luttant toujours pour avancer comme elle peut. Mais ça devient vraiment compliqué et le moral n'est pas au mieux. Elle s'accroche mais subit et fait quelques erreurs sur la stratégie alimentaire imaginée au préalable et à suivre sur cette deuxième partie de course... Elle passe ainsi au dernier point de ravitaillement 2ème à 6' de la tête et avec 8' d'avance sur la suivante. Il reste environ 2 très grosses heures de course avec une très grosse montée et une descente finale courte mais très raide pour perdre près de 800m de dénivelé en environ 4-5 kilomètres. Mais le moral n'y est vraiment plus et elle semble même penser qu'elle ne pourra pas finir. Elle repart comme elle peut mais sans y croire suffisamment et laisse filer près de 25' en 2h30 de course pour perdre la seconde place à une heure de l'arrivée. Elle terminera donc son premier ultra en 11'20' à la troisième place, à 15' de la seconde et 30' de la première. Elle ne réalise pas tout de suite et est très marquée par la douleur au genou. On cherche immédiatemment de la glace pour atténuer tout cela et prendre le recul nécessaire pour apprécier la performance. Finisher de son premier ultra, 52ème au scratch sur 2000 dossards, et 3ème féminine derrière deux pointures de l'ultra-trail (podium sur la Diagonale des fous, victoire au Grand Raid des Pyrénées, à la Via Romana etc...). C'est énorme, un grand bravo !!!  Il faut savoir apprécier cette belle journée même si on se rend compte qu'elle est passée tout près d'un très gros coup, à moins de 30' de la gagne et d'un (virtuel) Top10 sur les Mondiaux... 30' qui paraissent un gouffre énorme et qui semblent pourtant tellement faciles à faire disparaitre vu la course qu'elle a réalisée...

 

 

Les heures qui suivent se passent tranquillement autour du ravitaillement ou au bord du lac, les jambes dans l'eau, la glace sur le genou. Elle attend le podium, retrouve un peu le sourire, heureuse de sa journée, inquiète toutefois pour la suite au niveau de son genou. La journée fut très agréable et riche en émotions, la performance belle et encourageante pour l'avenir, et il est temps à présent de se projeter sur la suite. Un grand vide une fois l'objectif attendu depuis des mois passé, place à présent à un repos bien mérité et à la recherche des prochains objectifs...

Carine aura bouclé avec beaucoup de courage son premier ultra, avec la manière, en ayant dès le départ assumé ce qu'elle pensait être en mesure de réaliser, et peut être fière de sa journée. Pour l'anecdote, elle termine malgré tout avec un temps qui l'aurait placée à la 21ème place des Mondiaux... intéressant pour la suite si elle décide de s'y mettre sérieusement et de s'entraîner pour ce type de distance pour les saisons à venir !


[Retour à la liste des news]

Actualités

01/02/2016 - Régionaux de Cross à Bagneux
» Lire la suite

07/06/2015 - Manon au pied du podium des France de Tri Minimes
» Lire la suite

06/06/2015 - Meeting de Melun et Chpts des Yvelines à Chevreuse
» Lire la suite

06/06/2015 - Serge, Eric et Lionel au Triathlon de Deauville
» Lire la suite

31/05/2015 - Le CR du podium de Carine sur la Maxi-Race à Annecy
» Lire la suite

» Lire toutes les news

Rendez-vous

14.02.2016
Cross : Chpts LIFA Chamarande

06.03.2016
Natation : Meeting de Saint Germain

06.03.2016
Cross : Chpts de France Le Mans

13.03.2016
Duathlon : Sélectif IDF

10.04.2016
Duathlon : Chpts de France Jeunes